Web & Marketing

Solution Webmarketing

seo + sea + adwords = SEM

Consommation post-confinement : les comportements d’achat ont (définitivement) changé

La période du confinement aura bel et bien eu un impact sur nos habitudes de consommation.
De nombreux changements se sont opérés durant cette période…
Et la seule certitude, c’est que nous ne reviendrons pas en arrière.

Vous êtes commerçant, artisan, indépendant ou chef d’entreprise ?
Dans l’article qui suit, on vous parle de ces nouvelles habitudes de consommation auxquelles vous allez devoir rapidement vous adapter.

 Le consommateur post-confinement

Les Français n'ont pas eu d'autre choix que de consommer autrement pendant le confinement.
Ces comportements sont vite devenus des habitudes et l'incertitude qui règne autour de la situation sanitaire n'a fait que renforcer ces nouveaux modes de consommation, qui s'appuient sur les technologies numériques.

Premier enseignement : l’ordinateur revient sur le devant de la scène. Les français achètent de plus en plus en ligne, mais ils aiment le faire depuis leurs ordinateurs.
L’écart entre le panier moyen sur ordinateur et sur smartphone se creuse de plus en plus, de même que le taux de conversion (nombre d’internautes qui deviennent clients) : il est de 3.5% sur ordinateur contre seulement 1,7% sur mobile.

Deuxième enseignement : la sécurité fait son entrée dans l’expérience client. Aujourd’hui, une expérience en boutique réussie passe par la mise en place de mesures sanitaires et par la digitalisation des points de vente.
Le lèche-vitrine et les achats en boutique physique n’ont plus vraiment la côte.
Désormais, boutique en ligne et boutique physique ne s’opposent plus, elles forment au contraire une équipe gagnante.

Troisième enseignement : les achats en ligne deviennent un réflexe.
Avant le confinement, 90% des ventes étaient effectuées en magasin (pour le commerce de détail).
Aujourd’hui, la mutation s’opère (et s’accélère) avec des habitudes d’achat omnicanal : le consommateur utilise le click&collect ou il réalise ses achats uniquement sur Internet, sans aucune interaction physique.

Quatrième enseignement : les français ont adopté le paiement sans contact. Jusqu’à présent, les Français avaient pour habitude de régler leurs achats en espèces. Désormais, le paiement sans contact s’impose, soit par carte de crédit, soit via le paiement mobile (NFC).

Cinquième enseignement : la publicité digitale gagne en influence. Les internautes sont plus sensibles aux messages publicitaires qu’ils peuvent voir lorsqu’ils naviguent sur le web.
Par conséquent, la publicité “web to store” (pour faire venir l’internaute en magasin) est amenée à davantage se renforcer : d’un mix 70/30 papier/digital pre-COVID, on passe progressivement à un mix 50/50. Concrètement, le trafic en magasin sera désormais majoritairement apporté par la publicité en ligne.

Sixième enseignement : le triomphe du local et des entreprises qui savent communiquer sur le sujet. Les consommateurs attachent plus d’importance à la production locale et à la relation de proximité avec leur magasin. Les entreprises doivent donc réorienter leur stratégie de communication, pour faire valoir leurs engagements, leurs initiatives sociales, solidaires et environnementales. Les consommateurs nourrissent des espoirs, ils souhaitent voir du changement et s’attendent à ce que les entreprises soient en adéquation avec leurs aspirations.

Pour conclure

Toutes les tendances exposées ci-dessus étaient déjà en formation en toile de fond.

La crise les a brutalement accélérées.

Dans ce “monde d’après”, la communication devient un atout clé : les entreprises qui savent produire et diffuser régulièrement du contenu sur le web, pourront se démarquer et prospérer.

Solution webmarketing, l’expert en marketing digital

Solution Webmarketing - 7 place des Arts 74200 Thonon les bains - contact - 07.69.17.68.95